Toutes les étapes pour construire un business plan

Rédiger un business plan demeure l'étape la plus appréhendée par les porteurs de projet. Cependant, le plan d'affaires joue un rôle capital pour les investisseurs comme pour les entrepreneurs. Heureusement, ces trois étapes permettront de faciliter l'exécution de cette tâche.

Les préparatifs

Avant de se lancer dans la rédaction, l'entrepreneur doit se consacrer aux préparations préalables en inspectant minutieusement chaque partie du plan d'affaires. Une introspection est alors nécessaire pour scruter chaque détail. Pour y parvenir, l'auteur s'interroge sur le pitch de son projet, sa cible, sa stratégie de recrutement, le business model à adopter, les partenaires et les fonds nécessaires. L'entrepreneur peut également se référer aux innombrables exemples sur le web pour se préparer aux mieux. Iron Group favorise grandement les business model basés sur l'abonnement digital, découvrez pourquoi ici : http://www.flexmedia.fr/entrepreneurs-inspirants/iron-group-promoteur-modele-de-labonnement-digital/.

L'une des parties incontournables du plan de développement reste l'étude du marché. Cette étape parle de l'analyse du marché, de la dominance de la concurrence et du potentiel du projet. D'ailleurs, les différentes stratégies à adopter et la modélisation financière reposent sur la détermination de l'état du marché. La réalisation d'une enquête concernant le marché est alors indispensable pour obtenir des données nécessaires. D'ailleurs, la viabilité du projet et le contenu du dossier dépendent du résultat de cette enquête.

La conception

La modélisation du projet se fait au tout début de la rédaction. Cette opération concerne notamment la stratégie de développement, le plan de communication et les prévisions financières. D'ailleurs, la plupart des chapitres du business plan sont issus de cette modélisation. Pour cela, l'auteur de projet se réfère aux données collectées lors de l'enquête sur terrain. La modélisation permet aussi de justifier l'ensemble de théories exposées dans le contenu du business plan et ainsi de confirmer la faisabilité du projet.

Certains entrepreneurs pensent que la rédaction proprement dite lui est réservée personnellement. Seulement, cette tâche appartient à tous les membres de l'équipe, y compris le porteur de projet. En effet, chaque individu en relation avec le projet a l'obligation de s'y investir. Néanmoins, on parle d'une rédaction collective, mais non d'une division de chaque partie pour chaque membre. De plus, le fond et surtout la forme doivent être élaborés avec une grande délicatesse pour attirer l'attention de l'investisseur.

La vérification

L'executive summary (résumé) est rédigé en dernier lieu. Précis et attractif, ce résumé met en évidence les points les plus importants du plan de développement. Après la rédaction du contenu, la dernière étape constitue la relecture et la correction du business plan. Cette vérification permet d'apporter les critiques constructives extérieures concernant le projet. De plus, la relecture par les tiers et les experts permet de corriger les différentes fautes commises et de collecter les opinions extérieures.

Il est crucial de respecter toutes les démarches à suivre et toutes les parties obligatoires du plan de développement. D'ailleurs, tous les chapitres du business plan sont interdépendants. De plus, il est important de noter que le financement du projet se base sur la qualité du plan de développement. Effectivement, les investisseurs tels qu'Iron Group sélectionnent d'abord les projets pour cerner les idées les plus innovantes. Cependant, Iron Group offre un investissement accompagné d'une large gamme de service aux plus méritants. Vous pouvez d'ailleurs découvrir leurs services ici : http://www.business-and-co.com/success-stories/iron-group-multi-service-entreprises/.